Super service au CHRDL, décevant au CLSC !

Et oui. Ce fut mon tour. Un problème qui frappe tout le monde du côté de ma mère: des pierres ont obstrué ma vésicule biliaire, ce qui fait en sorte que j’ai dû me faire opérer d’urgence au CHRDL il y a 2 semaines. Comme rien n’est simple avec moi, j’ai eu droit à la grande opération, la laparoscopie était impossible à pratiquer vu la taille de ma vésicule.

Franchement, les infirmières, les préposées et les médecins qui se sont rendus à mon chevet m’ont donné un service hors-pair, que j’ai rencontré dans bien peu d’entreprise ici. Je leur donne un A+ !  Efficacité, sourire, et travail acharné caractérisent notre personnel soignant du CHRDL. Le service à la clientèle était vraiment impeccable.  Je ne crois pas que j’aurais pu mieux tomber ! Merci à vous tous.

Mauvaise note au CLSC

Une fois sorti de l’hôpital, on me dit qu’une infirmière passera chaque jour changer mes bandages. À peine une heure rentré chez moi, je reçois un appel du CLSC de Joliette. On me dit que l’infirmière ne passera pas chez moi, mais que je dois me rendre moi-même au CLSC pour recevoir les services. Et ceci, dit sur un ton bête de fonctionnaire blasé. Pourquoi dit-on que l’infirmière va passer à la maison si ce n’est pas le cas ? Après âpres négociations (oui oui, j’ai négocié mes soins au CLSC Joliette !), l’infirmière est venue chez moi le lendemain. J’étais content, car ma mobilité était loin d’être grande. Aller aux toilettes était un exercice douloureux, imaginer me rendre en auto au CLSC. Super service de sa part, je n’ai vraiment rien à dire à son sujet. Seulement qu’elle m’a annoncé que pour la suite, ça se passe au CLSC, ou bien ce doit être ma mère, infirmière à la retraite, qui devra faire mes pansements.  Tellement déçu du service du CLSC, j’ai préféré que ce soit ma mère qui s’occupe de mon douloureux bobo. Alors elle a donné quelques bandages à ma mère, et depuis, c’est elle qui me soigne, à ses frais. Nous aurions peut-être dû aller au CLSC réclamer des bandages, mais nous avons été tellement déçus du service que nous préférons ne pas y mettre les pieds.  À mon avis, voilà un exemple de très mauvais service à la clientèle.

En plus, aucun suivi n’a été fait. Personne au CLSC n’a rappelé pour savoir si tout va bien, comment évolue ma situation, ou si j’ai besoin de bandage. Rien. Franchement, je suis déçu du service à la clientèle du CLSC.

Est-ce que mon cas est unique ? Avez-vous vécu une histoire semblable au CLSC Joliette ?

3 Comments Add yours

  1. Bien le merci pour cet article, j’étais justement en quête d’ informations sur ce sujet qui me passionne.

    1. ldmalo says:

      Tout le plaisir est pour moi !

      Ma “saga” avec le CLSC Joliette tirera bientôt à sa fin. Je compte faire un bilan de mon expérience. Je dois avouer que depuis, la qualité des soins se sont détériorés jusqu’au moment où je me suis plains, poliment, à une infirmière. Depuis, tout est franchement parfait !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *