SEO: la bonne utilisation des en-têtes

Débutons cet article par un mea culpa: pendant longtemps, j’ai mal utilisé les en-têtes dans mes articles. Il s’agit d’une erreur de bonne foi, certes, mais une erreur quand même. Lors de lectures approfondies sur le SEO, j’ai découvert que j’utilisais mal les balises H1 à H6. Cet article a donc pour but de vous partager le résultat de mes lectures!

Qu’est-ce qu’un en-tête?

Réglons une question tout de suite, car j’ai eu un débat animé avec un proche sur le sujet: en-tête est un nom masculin, et non féminin. On dit UN en-tête, et non UNE en-tête.

Dans un texte normal, on retrouve des titres et des sous-titres. Sur le Web, la situation est identique. Pour se faire comprendre, il est parfois nécessaire de hiérarchiser le contenu d’un document. Pour des moteurs de recherche qui font la promotion d’un contenu de qualité, il est essentiel que vos articles utilisent les balises H1 (soit un titre principal) à H6 (des sous-titres secondaires) afin de hiérarchiser le contenu, car les en-têtes entrent dans le ranking de Google, pour ne nommer que ce moteur de recherche.

Si vous utilisez WordPress, les balises  d’en-tête se situent dans votre barre d’outils, à gauche:

en-tetes dans WordPress
Utiliser les en-têtes dans WordPress

Par ailleurs, si vous devez insérer le code vous-mêmes (je vous plains), vous devez insérer votre en-tête entre les balises <H2> et </H2> (ou H3, H4, etc.) comme ceci:

<H2> Comment bien utiliser les en-têtes? </H2>

Comment bien utiliser les en-têtes?

D’abord, vous devez utiliser le mot-clé de votre article dans l’un des en-têtes afin d’optimiser le référencement. Deux éléments doivent être distingués ici: la cohérence des mots-clé et la densité des mots-clé.

Premièrement, la cohérence d’un mot-clé consiste à déterminer un mot-clé pour une page ou un article qui indique le sujet de cette dernière. Logiquement, pour les moteurs de recherche, on doit retrouver ce mot-clé dans le titre de la page, dans la description méta et dans les balises d’en-tête.

Ensuite, la densité du mot-clé réfère au nombre de fois qu’un mot-clé apparaît dans une page ou un article. Compte tenu des abus qui ont été faits des mots-clés, Google a cessé de leur accorder de l’importance dans son ranking. Il est donc inutile de le répéter dans chacun des paragraphes.

Pour bien orchestrer votre page, vous devez hiérarchiser le contenu. Débutez par mettre un en-tête H1 au début de votre texte. Puis, un contenu secondaire (sous-titre) devrait se voir octroyer une balise H2, et ainsi de suite jusqu’à H6.

ESSENTIEL: Une page ne devrait compter qu’une seule fois l’en-tête H1. Certains blogueurs affirment qu’en mettre plusieurs pourrait confondre les moteurs de recherche; ceux-ci pourraient croire que vous forcer l’indexation de plusieurs mots-clés.

Conclusion: erreurs courantes

Terminons sur mon cas: la principale erreur que j’ai commise a été de hiérarchiser le contenu à partir des balises H1. Autrement dit, j’en mettais trop dans un même texte. J’ignorais que l’on devait éviter d’utiliser souvent cet en-tête.

Quant à vous, plusieurs d’entre vous marquez les en-têtes manuellement en mettant du contenu en grand, en taille de police plus grande ou encore en changeant la couleur. Malheureusement pour vous, Google ne fera pas cette distinction et aura davantage de difficulté à référencer votre mot-clé.

Voici d’autres erreurs fréquemment commises, selon Woorank:

  • Surcharger une balise d’en-tête avec plusieurs mots-clés;
  • Répéter les mêmes en-têtes sur plusieurs pages;
  • Utiliser les en-têtes pour tenter d’indexer une phrase complète (mettre une phrase au lieu d’un en-tête court).

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le et commentez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *