Comment préparer des prévisions financières pour votre PME?

Nous voici en décembre, déjà! Je n’insisterai jamais assez pour que mes clients effectuent une planification stratégique avant de débuter l’année. Cette réflexion stratégique nécessite de préparer des prévisions financières rigoureuses. Pour commencer 2016 du bon pied, je vous propose un petit guide pour vous aider.

Pourquoi les prévisions financières sont-elles importantes?

L’exercice des prévisions financières permet aux dirigeants d’entreprises de déterminer l’affectation des liquidités de l’entreprise aux différents postes de dépenses en fonction des objectifs qu’ils ont fixés. Cette planification permet aux chefs d’entreprises de mieux contrôler leurs marges brutes tout en voyant venir les moments cruciaux de l’année et ainsi être proactifs lorsqu’une tempête survient.

En outre, les prévisions financières peuvent mettre en lumière des enjeux ou des opportunités dans l’entreprise, tels que d’identifier les sources d’efficacités et de destruction de la valeur. En réduisant les sources de destruction de valeur, comme les goulots d’étranglements dans un processus de fabrication, et en maximisant celles qui sont efficaces, les résultats financiers peuvent devenir très intéressants!

Toutefois, effectuer des prévisions budgétaires exigent une grande rigueur et une discipline de fer pour suivre les résultats. On me dit souvent que le manque de temps fait rouiller rapidement la discipline; c’est une erreur qui pourrait mettre une entreprise en situation de rattrapage et non de proactivité.

Les étapes des prévisions financières

1. Définir des objectifs

Importance des prévisions financières
Importance des prévisions financières

Toute planification débute par une réflexion stratégique: quelle est la situation actuelle? Quel est l’écart entre la situation actuelle et celle souhaitée? Que faut-il faire pour réduire cet écart? Ces questions découlent de la fixation d’objectifs raisonnables et mesurables dans le temps, auxquels on greffe des indicateurs de performance.

2. Évaluer les dépenses et le prix de revient

Il convient ensuite d’évaluer les dépenses de l’entreprise. Examinez l’historique des dépenses de votre entreprise et établissez le rythme de leur croissance cette année. Augmenterez-vous le salaire horaire des employés? En embaucherez-vous? Le loyer augmentera-t-il? Quels seront les coûts des investissements?

Ensuite, établissez votre prix de revient. Pour un chef d’entreprise, connaître le prix de revient de la fabrication d’un produit ou de la prestation d’un service constitue une information des plus stratégiques.  C’est un MUST. Un comptable professionnel agréé (CPA) est en mesure de l’établir avec vous. Ainsi, vous aurez un outil de plus pour contrôler vos coûts, mais aussi pour fixer le prix de vente.

3. Évaluer le prix de vente dans le marché et établir le prix

Le prix demandé pour les produits ou les services est-il supérieur, égal ou inférieur à celui de la compétition? Les consommateurs sont-ils sensibles à une variation du prix?

Il arrive souvent qu’un entrepreneur doive modifier la politique de prix de son entreprise pour s’ajuster à un changement dans le marché. Les conseils d’un expert en marketing peuvent être très utiles ici pour sonder la sensibilité des consommateurs à un changement de prix ainsi que pour qualifier les segments de clients les plus prometteurs.

Dans le cas où il est nécessaire de réduire le prix de vente pour demeurer compétitif, il est nécessaire de réviser le processus de fabrication ou de prestation des services afin de trouver une façon de minimiser l’impact sur la marge brute. Ici, la connaissance du prix de revient est cruciale afin  de maximiser les profits par vente (et éviter de faire des pertes).

4. Estimer les revenus mensuels

Il s’agit ici d’estimer la production des unités de biens ou de services et de les multiplier par le prix de vente. Il vaut toujours mieux faire preuve de retenue plutôt que d’un enthousiasme débordant dans les prévisions des ventes. Pour y arriver objectivement, consultez l’historique des ventes mensuelles de l’entreprise. Si elles sont constantes d’une année à l’autre pour les même périodes, les données de l’historique peuvent donner une bonne estimation des ventes à venir.  Le carnet de commandes en cours constitue également une bonne source d’information pour estimer les revenus.

5. Modéliser les informations dans un budget

Vous avez estimé les revenus de votre entreprise, vous connaissez les dépenses et vous avez déterminé vos objectifs. Il vous reste maintenant à entrer ces informations dans une feuille de calcul ou dans un logiciel. Généralement, je recommande de faire cet exercice avec l’expert en qui vous avez confiance. Il sera en mesure de vous indiquer en même temps les enjeux de la prise de décision, ce qui vous permettra de prendre une décision éclairée.

Sinon, il existe de nombreux modèles de feuilles de calcul en ligne  en format Excel ou Google Docs qui pourraient vous aider à modéliser les prévisions financières.

Pour conclure, il y a 3 clés qu’un entrepreneur doit surveiller de près chaque mois: les ventes, les coûts et les profits. Quel est l’écart en fonction des prévisions? Un écart négatif met nécessairement de la pression sur l’entreprise. Devrez-vous diminuer vos prix de vente pour générer du volume? Si vous connaissez le prix de revient et toutes les informations stratégiques, vous pourrez prendre une décision rapidement et réduire les dommages sur la performance de l’entreprise. Sans planification, serez-vous prêt à affronter la tempête?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *