Portrait d’une entrepreneure: Julie Dubeau, Massothérapeuthe

Julie Dubeau MassothérapeuteJulie Dubeau a démarré son entreprise de massothérapie sportive en janvier 2015 à Saint-Paul-de-Joliette, à la suite d’une formation d’environ un an en massothérapie. Auparavant, elle a fondé sa première entreprise de conception de bijoux artisanaux qu’elle opère à temps perdu, par passion pour l’entrepreneuriat et la création. Voici le portrait d’une jeune entrepreneure inspirante.

Qu’est-ce qui l’a incité à devenir entrepreneure?

Julie Dubeau est tombée dans la marmite entrepreneuriale dès son jeune âge. «Mon grand-père, tout comme mon père, ont été entrepreneurs toute leur vie. J’ai grandi dans un environnement où l’esprit d’initiative est valorisé», explique-t-elle.  «À mes yeux, il était inconcevable que je ne devienne pas entrepreneure également un jour», poursuit-elle.

Ce n’est pas une seule chose qui l’a amené vers l’entrepreneuriat: «Pour tout dire, je ne suis pas une bonne employée!» s’exclame-t-elle en pouffant de rire. Elle poursuit en affirmant qu’être employée n’a jamais réussi à la satisfaire. «Je suis trop intense, j’ai besoin de nouveautés, de défis quotidiens. Pour m’épanouir, je dois être située au coeur d’un environnement qui permet à ma créativité et à mon enthousiasme d’exploser. Je dirais que ce fut un long processus de découvertes, d’échecs et de succès qui m’ont amené à devenir femme d’affaire», a-t-elle continué.

Julie Dubeau a rencontré de nombreux entrepreneurs dans sa vie qui l’ont inspiré et attisé la flamme de l’entrepreneuriat. «J’ai réalisé, à force de converser avec des entrepreneurs, que ce mode de vie me plaît. Je suis faite pour ça. J’aime quand ça bouge, quand j’apprend de nouvelles choses et que je puisse sortir de ma zone de confort».

Le démarrage de Julie Dubeau, massothérapeute

Qu’est-ce qui a amené Julie Dubeau à devenir massothérapeute ?

Comme bien d’autres entrepreneurs, elle a dû débuter sa nouvelle vie en rongeant son frein: «Le point de départ fut le constat que je ne serai jamais pleinement satisfaite en tant qu’employée. Dès lors, j’ai mis de l’argent de côté pour suivre la formation de massothérapeute ainsi que pour acheter les équipements nécessaires», explique la nouvelle massothérapeute.

Pendant sa formation, elle a exploré des idées à gauche et à droite. Ceci lui a permis de trouver une spécialité: la massothérapie sportive. «À la fin de mon cours, j’avais identifié avec précision mes clients-cibles, leurs besoins et comment les convaincre d’utiliser mes services», relate-t-elle.

Toutefois, il manquait un ingrédient: une formation spécialisée en massage sportif. «Aussitôt mon diplôme en main, je me suis inscrite à un cours de massage sportif afin de me perfectionner dans cette discipline», a-t-elle continué. Déjà, son carnet de commande en massothérapie sportive est plein: les centres d’entraînement physique de la région de Joliette de même que plusieurs professionnels de la santé lui réfèrent couramment des clients.

Les embûches et les victoires

Les embûches qui jonchent le parcours d’un entrepreneurs sont nombreux. Dans le cas de Julie Dubeau, l’argent constitue la principale embûche. «C’est stressant, les comptes à payer ! Je suis encore au début de mon entreprise, alors il y a des semaines où je dois composer soit avec plusieurs clients, soit avec moins. Au bout de la ligne, je me demande souvent si j’aurai assez de liquidités pour payer toutes mes factures à la fin du mois», explique-t-elle.

En conséquence, elle a développé le réflexe de tout calculer. Elle évalue le pour et le contre pour toutes les propositions qui lui sont soumises, car elle ne peut pas me permettre de perdre de l’argent. Tout est question de coût d’opportunité: si elle accepte un projet, comme d’accompagner des athlètes dans une compétition, c’est qu’il lui permet de générer davantage de revenus que si elle avait eu des clients à la clinique. «Parfois, ce n’est pas tant une question de revenus, dans le sens monétaire. J’ai besoin d’apprendre et si l’expérience me permet de faire un bond en avant, je vais l’accepter, c’est certain!», précise-t-elle.

Julie Dubeau se motive dans les victoires quotidiennes qu’elle remporte, que ce soit un nouveau partenariat ou un client qui a connu une bonne performance dans une compétition. «Je suis chanceuse», dit-elle. «J’ai réussi à tisser des partenariats avec des professionnels, des salles d’entraînements et plusieurs professionnels, comme des nutritionnistes. J’ai réussi à construire un réseau de contacts sur lequel je m’appuie pour prendre mon envol», dit l’entrepreneure joliettaine.

Traits et compétences

«Je suis têtue!», lance Julie Dubeau en réponse à ma question sur ses traits de caractères. «Je ne peux laisser un obstacle m’empêcher d’avancer. Si quelque chose ne marche pas, c’est que mon approche n’est pas bonne et je dois la changer. Je n’abandonne jamais».

Outre sa formation en massothérapie, Julie détient un Diplôme d’études collégiales en technique administration. Cette formation lui est-elle utile comme nouvelle entrepreneure? «Oui. Et non. Disons que cette formation m’a apporté une base de réflexion et des outils. Je dois cependant admettre que mes expériences de travail m’ont permis de mieux raffiner mes compétences en gestion», laisse-t-elle aller dans un soupir.

Massothérapie Julie Dubeau

Julie Dubeau se présente ainsi sur son site web:

J’offre des services de massage suédois et de conseils aux athlètes, aux sportifs qui se découvrent, ainsi qu’à tous ceux qui veulent accroître leurs performances sportives.

Le massage suédois permet d’entretenir vos muscles, de favoriser leur récupération et de prévenir des blessures.

J’ai adopté une approche intégrée et personnalisée qui me permet d’identifier les facteurs de réussites et de vous entourer des meilleurs spécialistes qui vous permettront d’atteindre vos objectifs.

Avez-vous aimé cet article? Commentez et partagez!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *