5 questions à se poser pour définir son modèle d’affaires quand vous reprenez une entreprise

Reprendre une entreprise s’avère un processus nettement différent d’en démarrer une from scratch. L’entreprise existe. Elle compte des employés, des fournisseurs et des clients à convaincre que vous ferez l’affaire.  Néanmoins, il y a fort à parier que vous voudrez fournir de nouvelles orientations à l’entreprise qui se traduiront sans doute en de nouveaux produits ou services, ou bien en de nouvelles façons de faire les affaires. En d’autres mots, vous voudrez adapter le modèle d’affaires à votre vision.

Voici cinq questions à vous poser qui vous permettront de bien faire les choses.

1. Connaissez-vous vos clients et leurs besoins ?

Le nouveau modèle d’affaires de votre entreprise doit de combler le mieux possible les besoins de vos clients. Pour ce faire, faites l’exercice de déterminer qui sont vos clients actuels, leurs besoins, ce qu’ils perçoivent dans le marché comme produits ou services concurrents et de substitution. Examiner également ce qu’ils pensent de votre entreprise et de vos concurrents; vous en dégagerez sans doute un positionnement stratégique qui vous sera utile dans le design de vos nouveaux produits et services. Demandez-leur aussi ce qui les préoccupent, leurs critères de satisfaction et ce qui les empêche de consommer vos produits ou services.

Par la suite, définissez quelle sorte de clientèle il s’agit. Vous adressez-vous à un marché de masse (nombreux besoins communs, peu importe le type de clientèle) ? De niche (des segments plus restreints ayant des besoins spécifiques) ? Votre stratégie de marketing devra s’adapter au type de segments de clientèle de votre entreprise.

2. Le design de vos produits et services répond-il adéquatement aux besoins ?

C’est ici que vous évaluez vos nouvelles idées avant de les mettre en place. Comment ces orientations que vous souhaitez implanter combleront-elles les besoins de vos clients ? Quels seront ces produits ou services ? Définissez, en quelques mots seulement, comment votre entreprise apporte de la valeur à vos clients. Il s’agit de votre proposition de valeur. Par exemple, pour un concepteur de jeu vidéos, la proposition de valeur pourrait être de fournir une expérience de jeu en ligne sans avoir à acheter de logiciel.

3. Votre stratégie de mise en marché permet-elle de rejoindre efficacement vos segments de clients ?

Quels sont les canaux de communication qui vous permettront de délivrer vos nouvelles orientations de la façon la plus efficace à vos clients ? Que faudra-t-il modifier dans la stratégie ? Comment susciterez-vous leur intérêt ? Comment faciliterez-vous la consommation de vos nouveaux produits et services? Quel service à la clientèle faudra-t-il mettre en place ? Que faudra-t-il faire pour les fidéliser ? Votre politique de prix est-elle bien alignée avec vos nouveaux besoins organisationnels par rapport au prix du marché ?

4. Comment préparerez-vous l’entreprise aux changements ?

Voilà, vous êtes presque paré à mettre en oeuvre vos nouvelles orientations. Il est essentiel de préparer votre organisation pour que les changements se fassent avec le moins de heurts possibles. Avez-vous besoin de nouvelle dotation de personnels ? Des formations seront-elles nécessaires pour réaliser vos nouveaux objectifs ? Avez-vous bien informé et formé vos employés pour que leurs réponses à ces changements soient positives ? N’oubliez pas que faire confiance à vos employés, les impliquer dans le design et d’être à l’écoute de leurs idées constituent des clés pour que la transition vers le changement rencontre le moins de freins de leur part.

Il est indispensable que vous ayez défini également les ressources matérielles (équipements, inventaires) et financières requises pour réaliser vos nouvelles orientations.

5. Avez-vous préparé des prévisions financières pour évaluer l’impact de vos orientations ?

Attention de tomber dans la pensée magique; ce n’est pas parce que vous avez un projet qu’il créera de la valeur pour votre entreprise. Réaliser de nouvelles orientations constitue un projet qui peut mobiliser beaucoup de capitaux et avoir un faible rendement sur l’investissement au début. Il est donc essentiel de faire des prévisions financières réalistes avant de vous lancer dans un projet qui pourrait s’avérer périlleux pour votre entreprise.

2 Comments Add yours

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *